Therapies de la douleur

Acupuncture et therapie des trigger points: èliminer la douleur, même dans la phase aiguë

Ces deux techniques font partie des thérapies réflexes. La thérapie antalgique ou « thérapie de la douleur » est un ensemble de méthodes thérapeutiques spécifiques non pharmaceutiques, visant à supprimer la cause de la symptomatologie de la douleur aiguë et chronique. Elle soigne les pathologies suivantes : cervicobrachialgie, contractures musculaires, épicondylite ou « coude du joueur de tennis », périarthrite scapulo-huméral, douleur aux petites articulations de la main et du pied, douleurs au genou, lombosciatalgie, « tour de reins » et « coup du lapin ».

L'acupuncture est une technique thérapeutique qui favorise la santé et le bien-être par l’introduction d’aiguilles dans des zones précises du corps, appelés “points d’acupuncture”, situés long des méridiens ou canaux d’énergie, qui traversent notre corps et se connectent et répondent chacun à un organe interne spécifique.
La Thérapie des Trigger Points, moins connue, consiste en de petites injections dans les points d’acupuncture semple de sérum physiologique. Les mêmes avantages de l'acupuncture en seulement 5 minutes d'assise.

Dott. Ibrahim Mahmoud


Notre directeur médical, Dr Ibrahim Mahmoud, est spécialisé en acupuncture et en thérapie des Trigger Points. Il est tous les matins à la disposition de nos Clients : nous vous invitons à vous adresser à lui pour un conseil et pour l'élaboration d'un programme thérapeutique individuel, parfaitement en phase avec les besoins et les objectifs de chacun.

Acupuncture


L'acupuncture est une technique thérapeutique qui favorise la santé et le bien-être par l’introduction d’aiguilles dans des zones précises du corps. En Chine, la pratique de l’acupuncture est signalée dès le IIIe millénaire av. J.C., et des pièces archéologiques s’y rapportant ont été datées dans la dynastie Han (de 202 av. J.C. à 220 après J.C.).
L'acupuncture considère le corps humain comme un ensemble impliquant de nombreux “systèmes fonctionnels” (organes physiques). La maladie est interprétée comme la perte de stabilité entre les différents systèmes fonctionnels et son traitement s’effectue en modifiant l’activité d’un ou plusieurs de ces systèmes, grâce à l’action des aiguilles, de la pression et de la chaleur, dans des parties sensibles et de petite dimension du corps appelés “points d’acupuncture”. Il existe douze canaux principaux ou méridiens qui s’étendent verticalement, bilatéralement et symétriquement ; chaque canal correspond et se rapporte intérieurement à chacun des douze organes.
Selon la théorie de la médecine chinoise traditionnelle, l’acupuncture fonctionne en normalisant le flux du “qi” ou “énergie vitale” du corps. La douleur ou les maladies sont traitées en remédiant aux accumulations ou insuffisances locales ou systémiques du qi. On considère que la douleur indique un blocage ou une stagnation du flux de l’énergie vitale ; un axiome de la littérature médicale de l’acupuncture est “aucune douleur, aucun bloc ; aucun bloc, aucune douleur”. Elle est particulièrement indiquée pour les problématiques suivantes : céphalée, migraine, insomnie, dépression, vice de la cigarette, herpès zostère, constipation.

Thérapie des trigger point


Elle dérive de la technique thérapeutique de l'acupuncture. Elle consiste en de petites injections de sérum physiologique dans les points Trigger, à savoir ceux qui sont les plus enflammés. Le liquide agit à la manière de l'aiguille dans une séance d'acupuncture, en détoxifiant la zone traitée. Cette technique aussi peut être utilisée pendant la phase aiguë.